brume

C'est un sacré pavé que je viens de terminer (867 pages je crois) ; il m'a fallu un peu de temps. Du grand King si je puis dire ; bien que je trouve toujours les recueils de nouvelles moins bons que les romans.

Stephen King, je le lis depuis que j'ai 16 ans (je dois être rendue environ au trentième livre de cet auteur) ; je sais qu'il a ses détracteurs mais c'est pour moi un très bon écrivain. D'ailleurs, dans ma liste de défis j'ai prévu de lire toute son oeuvre. King a une imagination hallucinante, un sens du détail très travaillé et un réel talent pour faire frissonner le lecteur et le tenir en haleine. Bien évidemment, il y a des livres que j'aime plus que d'autres (je n'ai pas aimé "Carrie" ; j'ai été frustrée et quelque peu en colère après avoir terminé "Colorado Kid" ; par contre je considère que "Shining" et "CA" sont des chefs d'oeuvre). 

Comme je disais précédemment, j'aime moins les recueils de nouvelles (chez King comme chez les autres auteurs d'ailleurs), car elles sont souvent inégales. Celui d'Anna Gavalda, par exemple, que j'ai lu il y a très longtemps et dont j'ai oublié le nom, contenait deux très bonnes nouvelles et d'autres qui ne servaient vraiment à rien :-(

J'avais déjà lu deux recueils de nouvelles de Stephen King, "Différentes saisons" et "Danse macabre". J'en ai oublié une grande majorité, mais une excellente m'est restée en mémoire ; une histoire de rats mutants dans le sous-sol d'une blanchisserie, absolument horrible.

Concernant ce recueil, je dirais que 4 nouvelles se détachent du lot : "Brume", la plus longue du livre et qui lui donne son titre ; "Le raccourci de Madame Todd" (bien que le côté surnaturel n'ait pas été assez exploité à mon sens), "Le Singe" (elle est bien horrible celle-là), et "Le Radeau". Je les trouve bonnes et bien "terminées". J'ai appris qu'un film avait été tiré de "Brume" avec une fin différente ; je ne l'ai pas vu mais je ne suis pas fan du choix du réalisateur... 

Par contre "Livraisons matinales", qui est divisée en deux parties, je n'ai franchement pas compris où l'auteur voulait en venir...

Je continue d'écouler ma PAL et j'ai commencé Madame Bovary de Flaubert. Sans transition aucune ^^